GALLERIES

    PARIS, LE 3 JUILLET 2019

    Blandin & Delloye

    L’histoire de Blandin & Delloye, c’est d’abord une histoire de rencontres. D’abord celle de Charles & Cédric, les associés fondateurs de la maison. Puis, celle de Charles-Henri, banquier de formation. 

    Il y a quelques semaines, nous sommes donc allées dans leur boutique du 17ème arrondissement parisien pour rencontrer Charles + Charles-Henri. Ils avaient (évidemment) sorti leurs plus beaux costumes (ohhh ça va) pour l’occasion! Chers Messieurs, cet article est donc pour vous ! Nous espérons que vous êtes prêts parce que cette rencontre a été très joyeuse !


    Blandin & Delloye 2


    Les hommes qu’ils rêveraient d’habiller en Blandin & Delloye : « Cilian Murphy alias Thomas Shelby dans la série Peaky Blinders » pour Charles-Henri et « Luchini ou Dujardin » pour Charles. 
    Qui êtes-vous ? « Je m’appelle Charles, j’ai 33 ans et je suis en fin de conjonctivite » (Oui, on rigole bien chez Blandin & Delloye). « Je m’appelle Charles-Henri, j’ai 32 ans et toutes mes dents et je suis associé avec Charles, Cédric et tous nos collaborateurs depuis plus de 3 ans ».

    « Travailler sérieusement sans se prendre au sérieux »

    Charles, co-fondateur de Blandin & Delloye
    Blandin & Delloye 5


    Comment est né Blandin & Delloye ? Charles nous raconte : « On s’est rendus compte qu’il y avait un désir en France pour une offre accessible de costumes tout en pouvant profiter de tout ce qui est évolution technologique, personnalisation de costume, sur-mesure etc. Ça n’existait pas ou c’était beaucoup trop cher à nos yeux donc c’est comme ça qu’est né Blandin & Delloye »
    Mais, que se passe t-il lorsque vous choisissez de faire votre costume chez eux ? « La première étape où l’on crée une relation avec le client est le rendez-vous découverte, 5 à 6 mois avant le mariage. Ensuite, on le reçoit 4 mois avant la date et on va faire toute la création du costume : choix du tissus, caractéristiques, prise de mesure ». Il y a ensuite 6 à 8 semaines de délai de production. « Je le vois ensuite en essayage et la semaine suivante, après les retouches, je le vois pour l’essayage final ».

    Blandin & Delloye 8


    Les matières viennent en majorité d’Italie ou d’Angleterre. Leur matière préférée ? La flanelle pour tous les deux ! 

    Le costume le plus fou que Charles-Henri ait réalisé : « C’est pour le témoin d’un marié. Il est bleu ciel et nous avons mis des revers en wax ! ». Avis aux amateurs, Charles-Henri n’a encore jamais fait de costume jaune ! 

    Blandin & Delloye 11


    Leur inspiration au moment de créer un costume avec un futur marié ? Pour Charles : « Les gens. Tu parles avec eux, tu essayes de comprendre quelle est leur personnalité… Tu comprends vite si le gars va être capable de porter un truc un peu fun ou s’il ne va pas trop être à l’aise s’il sort de sa zone de confort. Tu t’inspires aussi de l’environnement du mariage, de la déco. Ça permet de faire des remarques en adéquation avec l’univers du jour-j »

    Pour Charles-Henri : « Les réponses que me donne le client au moment de lui demander pour quelle occasion il va porter son costume. Sinon, à titre personnel, ce sont les réseaux sociaux et derrière j’essaye de transmettre mes connaissances sur les costumes des clients »


    Leur devise ? Pour le professionnel : « Travailler sérieusement sans se prendre au sérieux » et « Vous êtes unique, votre costume aussi » et pour les mariés (citation made in Charles) : « Happy wife, happy life » (prenez note Messieurs !) 

    Blandin & Delloye 14


    Leur plus grande émotion professionnelle ? Pour Charles : « À chaque fois que l’on rencontre des gens qui ont envie de rentrer dans l’aventure Blandin & Delloye ! Tu prends du recul et tu te dis qu’il y a des gens qui sont en train de quitter tout ce qu’ils faisaient jusque là pour se lancer dans cette aventure que nous-mêmes avons lancé depuis un sous sol il y a 5 ans »

    Pour Charles-Henri : « Mon intégration au sein de Blandin & Delloye parce que ça a été un revirement de carrière. Je me suis mis en danger et c’est ce qui m’a fait vibrer. Et sinon lorsque nous avons ouvert la boutique de Reims puisque je suis rémois. Ça m’a beaucoup touché de participer à ce projet et d’apporter la maison Blandin & Delloye dans la ville où je suis né »


    Leur souvenir d’enfance ? Charles nous a évoqué ses vacances d’été avec sa mère sur un terrain situé en Balagne, où elle habite maintenant. 

    Blandin & Delloye 19

    Puis Charles-Henri nous a parlé de cette photo : « Quand j’étais enfant j’allais tous les ans en vacances à Marseille chez mon oncle et ma tante. C’était un de mes plus beaux souvenirs parce que j’avais trois cousins là bas et c’est là où je passais toutes mes vacances. C’est vraiment là où j’étais au top ! »


    Merci Charles + Charles-Henri pour ce moment de franche rigolade.

    ALISON + SARAH

    CONVERSATION PRÉCÉDENTE Blandin & Delloye 1

    COMMENTAIRES -

    ÉCRIRE UN COMMENTAIRE