GALLERIES

    PARIS, LE 3 JUILLET 2019

    Jeanne Source


    Lourmarin, un après-midi de juillet. Nous sommes parties sous la chaleur provençale à la rencontre de Jeanne. Elle nous a accueilli à bras ouverts dans son paradis sauvage. Un vrai havre de paix. Récit d’une rencontre qui sentait bon l’été.

    Jeanne Source 1


    Jeanne est la créatrice de la maison de robes de mariée Jeanne Source. La mariée qu’elle rêverait d’habiller ? « J’aime beaucoup Vanessa Paradis pour sa forme personnalité, le fait qu’elle soit un petit peu décalée, qu’elle reste toujours très fraîche. Elle a de la force. J’aime toutes ces nanas qui font un peu bouger les codes, j’aime beaucoup Jane Birkin, Charlotte Gainsbourg… ». Le côté rétro de Jeanne. 

    Qui es-tu, Jeanne ? « Je suis un être vivant qui a la chance d’être là. Je suis fière d’être ici, maintenant, de faire ce que j’aime avec tout mon amour, toute ma force et de vivre les choses intensément ». Elle est entière et croque la vie à pleine dents. 

    Jeanne Source 4


    Jeanne a fait ses études à Bruxelles puis à Paris. Elle a ensuite travaillé pour des grandes maisons de Haute Couture. Puis, elle commence une aventure avec Monsieur Lesage : «J’ai vraiment découvert le métier de la broderie de façon plus intime et intense. C’était fou. Tu rentres, tu as des brodeuses partout de n’importe quel âge… Les pièces sont remplies de micro-tiroirs remplis de trésors… Monsieur Lesage était quelqu’un d’exceptionnel. Je suis arrivée en tant que stagiaire, il m’a ouvert ses bras pour m’apprendre le métier». Une expérience folle. Puis, avec son mari, ils décident de revenir dans leur région d’origine, la Provence. Ils s’installent à Lourmarin : « On a acheté cette maison et on a décidé de créer nos ateliers respectifs dans le hangar à carottes (rires)». 

    « Donner du sens à la création de vêtements », c’est ce qui a amené Jeanne à choisir la création de robes de mariée. C’est beau comme raison, vous ne trouvez pas ?

    Jeanne Source 7


    Le processus de création de Jeanne ? « Partout, tout le temps. Je ne m’arrête jamais ». Jeanne reçoit ses mariées trois fois. Le premier rendez-vous permet de découvrir la future mariée, c’est le moment des essayages, du dessin, des choix. « Ensuite on part en création. On fait un premier essayage avec sa robe, on fait des petites retouches, on regarde la longueur. Cet essayage est très important puisque c’est la première fois où elle se découvre dans sa robe et pour nous c’est à ce moment là que l’on regarde les petits détails qui la mettront en valeur ». Le dernier essayage est un moment de fête chez Jeanne Source : « Je leur permets de venir avec un peu plus de copines, on fait une petite séance champagne. C’est un moment plaisir entre nous». Durant les premiers rendez-vous, Jeanne accepte deux personnes. « J’adore les mariées qui viennent seules. C’est génial ! Elle est cash, libre, elle te dit exactement ce qu’elle ressent, ce qu’elle veut. Pour moi, c’est l’idéal ! ». 

    Jeanne Source 10
    Jeanne Source 15


    Les matières des robes Jeanne Source viennent de soieries lyonnaises et des Dentelles de Calais et de Caudry. « Nous travaillons également avec des broderies de Calais. Souvent je découpe dans les guipures et je les recompose ce qui fait que nous obtenons un modèle unique »

    Ce qu’elle aime le plus dans son métier ? « J’adore tout. C’est trop cool parce que tu fais un milliard de trucs. Quand tu reçois les mariées tu t’éclates parce que tu crées cette relation ultra enrichissante et je ne sais pas s’il y a un autre métier où tu as un retour aussi fort. C’est très gratifiant. Tu es dans une démarche d’amour. Puis créer les collections c’est trop cool aussi ! Quand on fait des shootings c’est trop bien. C’est toujours très intense et du coup chacune de ces facettes me plaisent ».


    Jeanne Source est aussi présente à Paris ! « On avait beaucoup de mariées parisiennes qui nous demandaient ». Jeanne Source c’est aussi Alice, son associée, qui est donc le relai de Jeanne à Paris : « C’est hyper agréable qu’Alice ait pris le relai là dessus. Ça l’a fait énormément évoluer aussi »

    Un modèle dans la vie ? « Ma mère. Elle a une espèce de grâce, elle est très souvent légère, heureuse, elle renvoie beaucoup d’amour. Elle m’a permis de faire ce que je voulais faire, elle m’a fait confiance. Je trouve ça beau de faire confiance à ses enfants même si on a peur pour eux ». 

    Jeanne Source 18


    Sa plus grande émotion professionnelle ? « J’avoue qu’il y a beaucoup d’émotions. C’est fort, intense. C’est un peu toujours l’émotion à chaque fois. Mais je me souviens d’une fois, c’était très fun. J’étais en train de croquer sur la table de mon salon et je vois quelqu’un en train de taper à ma baie vitrée qui donne sur la route, elle me faisait des grands signes… Donc je fais le tour et elle me dit venir pour essayer des robes, elle n’avait pas pris rendez-vous… Je n’avais personne donc nous sommes allées à l’atelier, elle a pris le modèle Camille. Elle l’a essayé et m’a dit « Je veux ça ». Elle savait ce qu’elle voulait. J’ai adoré »

    Sa citation au quotidien ? « Je pense que tout est possible à qui rêve, ose, travaille et n’abandonne jamais » Xavier Dolan. 

    Jeanne Source 21

    Jeanne Source 24


    Son souvenir d’enfance ?

    « Je tenais à trouver un souvenir en rapport avec notre sujet et nous voici avec mon petit frère assis sur le rebord de la fontaine pour prendre la pause avant d’aller au mariage! J’avais ce jour là un jupon d’organdi et un sacré foulard dans les cheveux! Je me souviens de ces moments d’excitations lorsque ma mère nous préparait, il y avait la musique à fond dans la maison c’était tellement joyeux! » 

    Jeanne Source 25

    Merci Jeanne pour ce moment solaire.
    Retrouvez toutes les informations sur le site internet de Jeanne Source.

    ALISON + SARAH
    CONVERSATION PRÉCÉDENTE Blandin & Delloye

    COMMENTAIRES -

    ÉCRIRE UN COMMENTAIRE