GALLERIES
    BRUT D'ÉMOTIONS
    LES CONVERSATIONS
    À la rencontre de ces artisans, créateurs, photographes ou encore wedding-planners qui, par leur savoir-faire, transforment un rien en une émotion, un moment incroyable.
    Brut d'émotions Sarah Dakhli La création sur le moment. Ensemble. L’expérience du sur-mesure n’est pas faite pour tout le monde : « Je pense que toutes les femmes ne sont pas faites pour le sur-mesure. Il y en a que ça va frustrer d’essayer la robe sans rien. Il y en a d’autres qui sont parfaitement faites pour ça et qui adorent prendre chaque décision, qui placent chaque fleur de dentelle… ». PLUS Brut d'émotions Jeanne Source Le dernier essayage est un moment de fête chez Jeanne Source : « Je leur permets de venir avec un peu plus de copines, on fait une petite séance champagne. C’est un moment plaisir entre nous». Durant les premiers rendez-vous, Jeanne accepte deux personnes. « J’adore les mariées qui viennent seules. C’est génial ! Elle est cash, libre, elle te dit exactement ce qu’elle ressent, ce qu’elle veut. Pour moi, c’est l’idéal ! ». PLUS Brut d'émotions Blandin & Delloye Il y a quelques semaines, nous sommes donc allées dans leur boutique du 17ème arrondissement parisien pour rencontrer Charles + Charles-Henri. Ils avaient (évidemment) sorti leurs plus beaux costumes (ohhh ça va) pour l’occasion! Chers Messieurs, cet article est donc pour vous ! Nous espérons que vous êtes prêts parce que cette rencontre a été très joyeuse ! PLUS Brut d'émotions Manon Gontero Son inspiration au moment de créer une collection : « Un petit peu tout. Je m’inspire du quotidien, des tendances, des nouvelles matières que je reçois parce que jai trop envie de les utiliser, de mes mariées aussi beaucoup. Elles demandent toujours quelque chose que tu n’as pas donc tu as envie de sortir LE truc qu’elles cherchent. C’est un petit mélange de tout ça ». PLUS Brut d'émotions Thibault Chappe Thibault considère la photographie de mariage comme l’un des domaines les plus compliqués qui existent : « Il faut savoir faire des photos de portrait, des photos d’architecture, de détails, des photos avec pas beaucoup de lumière dans des églises mais sans flash, des photos avec pas beaucoup de lumière dans des soirées mais avec des flashs, des photos naturelles qui racontent qui sont les gens, … Il y a une richesse incroyable, j’aime cette complexité et c’est un challenge à tous les coups ». PLUS Brut d'émotions Stéphanie Fayolle Sa plus grande émotion professionnelle ? « Les papas. Ils me transcendent. Notamment Jonathan. C’est un papa qui a connu une maladie très très grave, qui vivait en Angleterre et qui est parti avec toute sa famille au Canada pour se faire soigner, dont ses trois filles. Les papas sont un peu durs avec nous les wedding-planners au départ, il faut vraiment qu’on leur prouve des choses. Si eux on les a surpris et emballé, on a tout gagné. Et alors si un papa pleure, je pleure aussi ». PLUS Brut d'émotions Gilles Zimmer Gilles Zimmer n’a pas de collection, il crée des modèles au grès de ses envies, pour montrer son univers de marque. Il s’inspire des tissus et des techniques qui vont permettre de montrer l’étendu de son talent. Il s’inspire de ce qu’il voit dans la rue, sur sa femme… «Tout est inspirant». PLUS Brut d'émotions Lizeron Sidonie + Julie. Duo de cousines à la tête de Lizeron. Elles nous ont reçu dans leur showroom-atelier situé dans la prestigieuse rue Saint-Honoré. Lieu de création qu’elles partagent avec d’autres jolies maisons. C’était un matin de février, le soleil pointait le bout de son nez et nous avons discuté autour d’un bon café. PLUS